Terroir-Artisan - Loader

L’Alsace et la Lorraine, des terres riches en traditions !

05-04-2021

Terroir-Artisan - L’Alsace et la Lorraine, des terres riches en traditions !

On a coutume de dire que les alsaciens et les lorrains ne s’apprécient guère. Pourtant, l’Alsace et la Lorraine ont en commun d’avoir développé des traditions et un art de vivre typiques. Ces deux régions voisines font désormais partie au grand est. Mais chacune d’entre elles a développé une gastronomie et un artisanat qui lui sont propres. Leurs traditions témoignent d’une histoire et d’un savoir-faire d’une grande richesse.

L’Alsace et ses traditions culinaires et viticoles

Partons tout d’abord sillonner les routes d’Alsace. Notre périple commence par sa capitale, Strasbourg, également siège du parlement européen. Sa cathédrale Notre Dame de style gothique, dont la flèche a longtemps été la plus haute au monde, et ses beaux quartiers médiévaux attestent du riche passé historique de la ville. L’ensemble de la région, située à un carrefour de routes commerciales, est d’ailleurs jalonné de villes et de villages aux maisons à pans de bois et colombages sorties tout droit du Moyen-âge. Colmar, Kaysersberg ou encore Ribeauvillé font partie de ces villes où il fait bon flâner.

Autre tradition alsacienne  qui remonte elle aussi au Moyen-âge, les marchés de Noël. Ceux de Strasbourg et de Colmar attirent ainsi tous les ans des visiteurs du monde entier ! On y trouve de charmantes décorations de Noël typiquement alsaciennes et de nombreuses spécialités culinaires.  A l’occasion des fêtes de fin d’année, les alsaciens adorent cuisiner. Ils dégustent alors des produits spécifiquement fabriqués pour l’occasion. Il y a ainsi les bredele, petits biscuits épicés et les manele, des brioches en forme de bonhomme. Des gourmandises à déguster avec un vin chaud épicé.

La gastronomie alsacienne

Si vous préférez les plats salés, vous connaissez sans aucun doute l’un des plats les plus connus de la cuisine alsacienne, la choucroute. Mais l’Alsace propose bien d’autres spécialités appréciées des  amateurs de bonne cuisine ! Connaissez-vous la flammenkueche, ou tarte flambée ? Cette fine couche de pâte à pain grillée au-dessus d’un feu est recouverte d’une couche de crème fraîche avec des lardons et des oignons. Ou encore le baeckeoffe ? Dans cette potée alsacienne, les viandes de bœuf, de porc et d’agneau mijotent avec des légumes et du vin blanc pendant 24h !

Ces spécialités culinaires sont à cuisiner et à déguster dans une poterie en terre vernissée typique d’Alsace. Certains villages, comme Soufflenheim, Betschdorf, ont bâti leur réputation sur la fabrication de poteries. Leur savoir-faire est reconnu par une indication géographique protégée. Enfin, après un bon plat, n’oubliez pas de déguster un morceau de Munster. Ce fromage de caractère au lait de vache à pâte molle est élaboré dans la vallée du même nom au sud de Colmar.

Impossible enfin d’évoquer l’Alsace sans parler de ses vins. La route des vins, un long ruban de 170 km qui débute à l’ouest de Strasbourg, vous permettra de découvrir les grands crus d’Alsace issus des 7 cépages de la région. Les vins d’Alsace, qui comptent des grands noms comme le Riesling, le Gewurztraminer ou encore le Sylvaner, comprend plus de 50 grands crus.

La Lorraine, gastronomie et arts de la table

Avec comme voisins, la Belgique, l’Allemagne et le Luxembourg, la Lorraine a été de tous temps un carrefour important d’échanges économiques. La région, longtemps spécialisée dans l’exploitation minière et la sidérurgie, a néanmoins connu une période de déclin économique avant de connaître un renouveau économique. Comme en Alsace, les traditions culinaires de Lorraine sont également très vivaces. Elles s’expriment aussi bien dans la diversité des recettes que dans l’art de la table.

Il y a tout d’abord les incontournables quiche et pâté lorrains. Mais beaucoup de villes et de villages de la région possèdent leurs propres spécialités plus gourmandes les unes que les autres. Il y a les madeleines de Commercy, les bergamotes de Nancy, le pain Gallu de Saint-Dié, etc. … Citons également la confiture de groseilles de Bar-le-Duc épépinées à la plume d’oie.

Toutes ces spécialités sont à déguster avec un vin du Toulois, de Meuse ou des Côtes de Moselle ! A moins que vous ne préfériez une bonne bière traditionnelle locale. En Lorraine, région possédant une importante tradition brassicole, vous pourrez déguster une très large palette de bières aussi bien blondes, rousses ou brunes. Vous trouverez même des bières aromatisées avec les spécialités locales comme la bergamote ou la mirabelle.
Ce fruit doré et juteux est d’ailleurs sans conteste l’un des emblèmes de la région. 75% de la production mondiale de mirabelles provient de Lorraine. Ce fruit qui enchante la fin de l’été est produit sous IGP. La mirabelle se déguste crue mais aussi sous forme de tarte, de confiture ou de sirop. La mirabelle entre également dans la création d’une eau-de-vie de qualité produite sous AOC et réputée pour la subtilité de ses arômes.

La Lorraine, reine des arts de la table

S’il y a bien un domaine où la réputation de Lorraine a depuis longtemps dépassé les frontières de la région, c’est celui des arts de la table. La faïencerie de Lunéville, fondée en 1730, est ainsi la plus ancienne faïencerie française encore en activité. Elle a aujourd’hui fusionnée avec la faïencerie Saint-Clément. La faïencerie de Lunéville est réputée pour ses faïences fines et blanches aux décors très raffinés. Leur design unique est obtenu grâce à la technique du réverbère mise au point par son fondateur Jacques Chambrette au 18ème siècle.

Autre fleuron régional, la faïencerie et émaux de Longwy. Cette manufacture créée en 1798 possède un savoir-faire artisanal unique au monde. C’est en effet la seule à maîtriser la technique des émaux cloisonnés sur faïence. Cette technique singulière est inscrite à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France. Les émaux cernés de traits noirs qui ornent les faïences de Longwy sont appliqués à la main et demandent une grande maîtrise technique.

Enfin, comment ne pas évoquer la Lorraine sans parler de la cristallerie Daum, fondée en 1878 à Nancy ? En s’appuyant sur le savoir-faire des maîtres verriers, la marque a de tout temps travaillé avec des artistes pour créer des collections uniques d’une grande beauté.

L’équipe Terroir-Artisan, Hélène

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. L’alcool se savoure avec modération.

Votre panier