Terroir-Artisan - Loader

Le Réveillon de Noël, Un plateau de fruits de mer

18-12-2020

Terroir-Artisan - Produits dans la région
Terroir-Artisan - Le Réveillon de Noël, Un plateau de fruits de mer

Comment composer un plateau de fruits de mer ?

La fin de l’année est l’occasion de se faire plaisir, mais aussi de ravir les autres. Le plateau de fruits mer est, depuis la nuit des temps, l’incontournable des repas de Noël et du réveillon du nouvel an. Cependant, sa composition, de la même manière que sa présentation et ses accompagnements, ne se devinent pas. Alors, de quoi se compose un plateau de fruits de mer ? La réponse à cette question dans ce nouvel article de terroir-artisan.

Quels produits retrouve-t-on sur un plateau de fruits de mer ?

L’équilibre est maître mot. Le plateau de fruits de mer est, généralement, composé de langouste, de homard, d’araignée, de tourteau. On y retrouve, également, une proportion généreuse de langoustines, de bigorneaux, de moules, d‘huîtres, de palourdes, de bulots, de coques et, parfois, de quelques oursins. Bien évidemment, il est recommandé de se rapprocher du poissonnier du coin pour se procurer des fruits de mer frais et locaux. De ce fait, il est avisé de faire ses emplettes au plus tard, au maximum 24 heures avant le repas, de manière à servir à ses convives des fruits de mer tout juste sortis de leur environnement naturel. La dégustation n’en sera que meilleure !

L’art du dressage

De la glace pilée doit venir recouvrir le fond du plateau de façon à conserver la fraîcheur des produits aussi longtemps que possible. Des algues, comestibles ou non, peuvent, également, venir agrémenter le plateau. Les pièces les plus importantes doivent être fendues en deux et placées au centre du plateau de manière à ce que les invités puissent se servir aisément. Les petites pièces, telles que les huîtres et les crevettes, viendront entourer les pièces majeures. Cependant, veillez à les éparpiller sur le plateau et à ne pas les concentrer à un seul et même endroit. Quel que soit leur emplacement, les convives doivent pouvoir se procurer, aisément, les fruits de mer qui leur feront envie.

Quel vin pour accompagner son plateau de fruits de mer ?

Oubliez le vin rouge le temps de cette dégustation et faites la place au vin blanc sec. À l’instar du vin rouge, le moelleux n’a pas sa place ici. Pourquoi ? Car le sucre ne se marie pas avec les saveurs iodées des fruits de mer. Pour celles et ceux qui n’aiment pas le vin blanc, rien ne vous empêche d’opter pour un champagne brut qui s’accommode, lui aussi, très bien avec les produits de la mer.

L’équipe Terroir-Artisan

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. L’alcool se savoure avec modération.

Votre panier