Terroir-Artisan - Loader

Patate douce culture : comment faire une bonne récolte ?

14-06-2021

Terroir-Artisan - Patate douce culture : comment faire une bonne récolte ?

Patate douce culture. Pour un grand nombre d’entre nous, la patate douce peut avoir un goût de vacances. Réveiller des souvenirs doux de détente et de farniente. Mais pourquoi donc ? Car, la patate douce est cultivée en abondance dans les pays subtropicaux et tropicaux. Les locaux revisitent la patate douce d’une panoplie de manières différentes. Des surprises culinaires en masse en d’autres termes.
La patate douce trouve ses origines en Amérique du sud et permet alors de nourrir de larges populations. Elle est importée dans l’Hexagone au 18e. Cependant, les Français ne parviennent pas à la cultiver en masse, à l’instar des populations vivant de l’autre côte de l’Atlantique. En effet, la patate douce a besoin d’un climat chaud, ainsi que d’une arrière-saison ensoleillée pour proliférer et donner une récolte abondante. Malgré tout, cultiver la patate douce en France n’est pas impossible, loin de là. Alors, comment s’y prendre ? La réponse à cette question dans ce nouvel article de Terroir-artisan.

Portrait de la patate douce

Avant de cultiver la patate douce, il est important de la connaître, elle ainsi que les espèces sous lesquelles elle se décline, sa saison de prédilection, ses besoins, etc.

On cultive deux types de variété de patate douce en France : la première, ornementale, est grandement appréciée pour la beauté de son feuillage. Cependant, et comme son nom le sous-entend, elle ne se mange pas. Le second type, les variétés de consommation, qui sont connues pour donner des pommes de terre à la belle chair orangée.

Cultiver en France

La patate douce est une plante faite pour les jardiniers patients. Pourquoi ? Car il faut compter entre cinq et six mois avant de pouvoir récolter le fruit de son labeur. À savoir que les tubercules requièrent de la chaleur du début jusqu’à la fin de leur cycle de pousse. On comprendra alors pourquoi la patate douce se cultive bien plus facilement dans les pays chauds. Les jardiniers habitant dans le sud de la France auront ainsi bien plus de chances de se mitonner de bons petits plats aux saveurs de l’Amérique du sud.

Saison de la patate douce en France

Première étape en janvier. On fixe un tubercule sur un récipient rempli d’eau à l’aide de cure-dents avant de mettre le tout à la lumière. On casse les bourgeons pour les amener à s’enraciner dans l’eau avant de les repiquer dans des pots.
La patate douce se plante en avril et se récolte en octobre. Le feuillage jaunit est coupé aux trois-quarts à la mi-septembre. Objectif : permettre au soleil de chauffer le sol et amener les tubercules à maturation. Quinze jours plus tard, lorsque le soleil est au rendez-vous, on récolte avant de laisser sécher les tubercules au soleil pendant deux jours, minimum. Les patates douces sont ensuite à stocker en cave, sur un support plat, dans une pièce dont la température varie entre 10 et 15 °.

Recette patate douce : zoom sur la patate douce sautée

Vous aurez besoin de (pour quatre personnes) :

1 kg de la fameuse pomme de terre
4 c.a.s d’huile d’olive
1 gros oignon
poivre
fleur de sel

Commencez par éplucher les patates douces et l’oignon avant d’émincer ce dernier et de couper les pommes de terre en forme de cube. Vient ensuite le moment de faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle. Faites-y revenir l’oignon pendant 5 minutes.

C’est fait ? Dans ce cas, déposez les patates douces dans la poêle. Assaisonnez le tout avec du sel et du poivre. Laissez cuire une vingtaine de minutes en pensant à remuer souvent.

Les patates sont fondantes et dorées ? Dans ce cas, elles sont prêtes à être servies ! Bon appétit.

À découvrir également : le gratin de patates douces

L’équipe Terroir-Artisan, Chloé

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. L’alcool se savoure avec modération.

Votre panier