Rhum arrangé : on vous dit tout !

27-06-2024

Terroir-Artisan - Produits dans la région
Terroir-Artisan - Rhum arrangé : on vous dit tout !

Sous le soleil ardent des tropiques, où la canne à sucre ondule au rythme des alizés, se cache un nectar ambré, fruit d’une alchimie subtile entre la terre, le temps et la passion humaine : le rhum arrangé. Bien plus qu’une simple boisson, le rhum arrangé est une véritable invitation au voyage, une ode aux saveurs exotiques et aux traditions ancestrales. Il est le reflet d’une culture riche et métissée, où les influences créoles, malgaches, indiennes et africaines se mêlent harmonieusement.
Alors, envie d’en savoir plus sur le rhum arrangé ? C’est par ici, dans ce nouvel article de Terroir-Artisan !

Le rhum arrangé, c’est quoi ?

Qu’est-ce donc que ce nectar envoûtant qui fait vibrer les papilles des connaisseurs et des néophytes ? Boisson emblématique des îles tropicales, le rhum arrangé est bien plus qu’un simple mélange d’alcool et de fruits. C’est une véritable alchimie, un mariage subtil entre la force du rhum blanc agricole et la douceur des fruits exotiques, sublimé par les notes aromatiques des épices.

À la base, le rhum arrangé est un rhum blanc agricole, issu de la distillation du pur jus de canne à sucre. Ce rhum, à la fois puissant et délicat, offre une toile vierge idéale pour accueillir les saveurs des fruits et des épices. On y ajoute des fruits frais, mûrs à point, gorgés de soleil, tels que la mangue, l’ananas, la banane, la passion ou la goyave.

Les épices, quant à elles, viennent sublimer l’ensemble, apportant des notes chaudes et parfumées : vanille Bourbon, cannelle de Ceylan, gingembre de Madagascar, badiane, clou de girofle… Le tout est ensuite laissé à macérer pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, dans un récipient hermétique. C’est durant cette période que la magie opère : les fruits libèrent leurs sucs et leurs arômes, les épices diffusent leurs parfums subtils, et le sucre de canne, ajouté avec parcimonie, vient adoucir l’ensemble. Le rhum arrangé se transforme alors en un élixir complexe et harmonieux, où chaque ingrédient se révèle et s’équilibre.

Le rhum arrangé : un héritage de longue date

Boisson emblématique de La Réunion, le rhum arrangé est bien plus qu’un simple breuvage. C’est le fruit d’une histoire riche et complexe, où se mêlent les influences des navigateurs, des colons et des populations locales.

Dès le XVIIe siècle, les marins sillonnant l’océan Indien, sur la célèbre Route des épices, découvrent les vertus de la macération. Pour conserver les fruits exotiques et les épices précieuses qu’ils rapportent de leurs voyages, ils les plongent dans l’alcool. C’est ainsi que naît l’ancêtre du rhum arrangé, un breuvage à la fois médicinal et savoureux.

À La Réunion, cette pratique ancestrale prend racine et se développe au fil des siècles, nourrie par la diversité culturelle de l’île. Les esclaves venus d’Afrique, les engagés indiens et les colons européens apportent chacun leurs traditions et leurs savoir-faire, enrichissant ainsi la palette des saveurs et des arômes du rhum arrangé.

Chaque famille créole développe sa propre recette, transmise de génération en génération, jalousement gardée comme un secret de famille. Les fruits tropicaux, gorgés de soleil, se marient aux épices exotiques, comme la vanille Bourbon, la cannelle, le gingembre ou le girofle. Les écorces d’agrumes, les feuilles de menthe, les gousses de vanille et les épices se mêlent dans une symphonie de parfums et de saveurs, créant des combinaisons infinies. Le rhum arrangé devient alors bien plus qu’une simple boisson, il est le reflet de l’identité réunionnaise, un symbole de métissage et de convivialité. Il est le témoin d’une histoire riche et mouvementée, où se croisent les cultures et les traditions du monde entier.

L’art de la macération

La préparation du rhum arrangé est un rituel empreint de patience et de savoir-faire. Des fruits mûrs à point sont soigneusement sélectionnés et mariés à des épices aux arômes envoûtants. Chaque ingrédient apporte sa touche unique, créant une symphonie de saveurs complexe et harmonieuse.

Le temps, véritable allié du rhum arrangé, opère sa magie. Les fruits macèrent lentement dans l’alcool, libérant leurs arômes et leurs couleurs. Les épices diffusent leurs parfums subtils, tandis que le sucre de canne, ajouté avec parcimonie, adoucit l’ensemble.

Au fil des mois, le rhum arrangé se métamorphose, s’enrichit et s’affine, jusqu’à atteindre son apogée gustatif.

Puis, vient le moment de la dégustation. Moment de partage et de convivialité. On le savoure lentement, en appréciant chaque note aromatique, chaque nuance de saveur. Il accompagne les moments festifs, les retrouvailles entre amis, les soirées en famille. Il est le symbole de la chaleur et de la générosité réunionnaises.

Comment reconnaître un bon rhum arrangé ?

Un bon rhum arrangé se distingue par son équilibre subtil entre la puissance du rhum, la douceur des fruits et la complexité des épices.

La robe doit être limpide et brillante, avec une couleur qui varie en fonction des ingrédients utilisés. Le nez doit être expressif et gourmand, révélant les arômes des fruits et des épices.

En bouche, le rhum arrangé doit être rond et équilibré, avec une attaque franche et une finale longue et persistante. La texture doit être soyeuse et agréable, sans être trop sirupeuse.

Pour choisir un rhum arrangé de qualité, privilégiez les produits artisanaux élaborés avec des ingrédients frais et naturels. Méfiez-vous des rhums arrangés industriels, souvent trop sucrés et artificiels.

Deux recettes simples pour s’initier à l’art du rhum !

Rhum arrangé à la vanille et à l’ananas

Ingrédients :

  • 1 ananas Victoria bien mûr
  • 2 gousses de vanille Bourbon de qualité
  • 50g de sucre de canne blond
  • 1 litre de rhum blanc agricole à 50° ou 55°.

Préparation :

Épluchez l’ananas, retirez le cœur et coupez la chair en petits dés. Fendez les gousses de vanille dans le sens de la longueur et grattez les graines à l’aide d’un couteau. Dans un bocal en verre hermétique, déposez les dés d’ananas, les gousses de vanille fendues et grattées, et le sucre de canne.

Versez le rhum blanc agricole jusqu’à recouvrir entièrement les ingrédients. Fermez hermétiquement le bocal et laissez macérer pendant au moins deux mois à l’abri de la lumière, en remuant doucement le bocal une fois par semaine.

Au terme de la macération, filtrez le rhum à l’aide d’une étamine ou d’un filtre à café, et mettez en bouteille.
Vous pouvez déguster votre rhum arrangé pur, sur glace, ou l’utiliser pour réaliser de délicieux cocktails.

Rhum arrangé au gingembre et au citron vert

Ingrédients :

  • 1 morceau de gingembre frais d’environ 5 cm
  • 1 citron vert bio
  • 50g de sucre de canne blond
  • 1 litre de rhum blanc agricole à 50° ou 55°.

Préparation :

Épluchez le gingembre et coupez-le en fines rondelles. Lavez soigneusement le citron vert et coupez-le en quartiers, en prenant soin de retirer les pépins. Dans un bocal en verre hermétique, déposez les rondelles de gingembre, les quartiers de citron vert et le sucre de canne. Versez le rhum blanc agricole jusqu’à recouvrir tous les ingrédients.

Fermez hermétiquement le bocal. Puis laissez macérer pendant au moins un mois à l’abri de la lumière. Le tout, en remuant doucement le bocal une fois par semaine. Au terme de la macération, filtrez le rhum et mettez en bouteille.
Ce rhum arrangé, aux notes fraîches et épicées, se déguste pur, sur glace, ou en cocktail !

À vous de jouer désormais !

Votre panier