La galette des rois : une tradition française aux mille saveurs

30-12-2021

Terroir-Artisan - Produits dans la région
Terroir-Artisan - La galette des rois : une tradition française aux mille saveurs

Elle fait partie des dates phares de l’année. On l’attend avec impatience une fois les fêtes de Noël et le réveillon du nouvel an passé. Vous l’aurez deviné, on vous parle du 6 janvier. Jour qui sonne la dégustation de la fameuse galette des rois. Au fil des années, pâtissiers et particuliers se sont approprié le célèbre gâteau, s’éloignant de la recette traditionnelle à la frangipane pour donner naissance à une farandole de galettes aux saveurs différentes. De quoi plaire au plus grand nombre de gourmands.
Si la galette des rois est une tradition française de référence, chaque région de l’Hexagone a mis au point sa propre galette, avec des caractéristiques et des goûts propres au territoire. Fruits confits, chocolats, pommes, matcha… Impossible de ne pas trouver chaussure à son pied.
Alors, envie d’en savoir plus sur la traditionnelle galette des rois ? C’est par ici, dans ce nouvel article de Terroir-Artisan.

Galette des rois 2022 : retour sur les origines de la tradition

Si la galette des rois est traditionnellement dégustée le 6 janvier, jour de l’Épiphanie, il faut savoir que la saison de la galette commence 12 jours après le 25 décembre pour se terminer à Mardi gras. Mais qu’est-ce que l’Épiphanie ? Il s’agit du jour où l’enfant Jésus a été présenté aux Rois mages, aussi connus sous les noms de Balthazar, Melchior et Gaspard. Ces derniers ont alors fait le déplacement depuis l’Asie, l’Europe et l’Afrique, les continents du globe, pour délivrer des cadeaux à cette occasion.
À savoir que l’Épiphanie était célébrée depuis longtemps avant la tradition chrétienne par les païens. C’était notamment le cas des Romains, qui célébraient les Saturnales, connues pour être les fêtes du solstice d’hiver. Fêtes au cours desquelles une reine ou un roi d’un jour était désigné à l’aide d’une fève, de couleur noire ou blanche, glissée au cœur d’une galette.

La coutumière et bien connue galette des rois est réalisée à l’aide d’une pâte feuilletée, qui se voit décorer d’entailles entrecroisées avant d’être passée au four. Si la plus classique, pour ne pas dire la plus sacramentelle, des galettes se compose généralement de frangipane, on la trouve également fourrée de fruits, de crèmes, de chocolats… De quoi ravir les papilles des plus gourmands.
Malgré toutes les savoureuses et délectables variantes existantes de la galette des rois, la frangipane demeure la préférée des Français. Nous devrions la recette de cette dernière au marquis de Frangipani, ayant vécu à l’époque médiévale.

Aujourd’hui, la galette des rois est mangée par les petits et par les grands, aux quatre coins de l’Hexagone. Dans cette même optique, une galette géante, mesurant 1,20 mètres de diamètre et à destination de près de 150 personnes, est réalisée par les cuisiniers de l’Élysée, notamment pour le président de la République, à l’occasion des traditionnels vœux au personnel et d’une réception des maîtres boulangers. Cependant, aucune fève n’y est cachée, car aucun roi ne pourrait être nommé au sein de la République.

Galette des rois tradition : à chaque région la sienne !

Nous vous le disions : la galette des rois s’est déclinée sous une farandole de formes et de saveurs au fil du temps. Une déclinaison que l’on doit notamment aux régions de France, qui se sont appropriée la fameuse galette.

À Paris, la tradition veut que l’on déguste une galette à la frangipane le 6 janvier. Par ailleurs, cette dernière serait surnommée La Parisienne.

Dans le nord de la France, c’est la galette beurrée dunkerquoise qui prend la première place du podium. Celle-ci est notamment fourrée d’une crème pâtissière agrémentée de kirsch ou de rhum. Son apparence fait d’ailleurs penser à la fameuse tropézienne.

Les Sudistes, quant à eux, font référence à la couronne des rois, et non à la galette des rois lorsqu’ils évoquent le célèbre gâteau. Il est question dans cette région d’une galette conçue à base de pâte briochée aux senteurs de rhum ou encore de fleur d’oranger. Question visuel, celle-ci ressemble à une couronne. D’où son nom.

En Franche-Compté, c’est la galette Bisontine qui a le plus de succès. On la consomme tout au long de l’année, et non spécialement à l’occasion de l’Épiphanie. Ici encore, il est question d’une galette briochée, à base de pâte à choux cependant.

En Bretagne, l’honneur est à la galette sablée à l’occasion du 6 janvier. Elle puise ses origines dans la recette des sablés bretons. Le traditionnel et incontournable beurre demi-sel n’est pas en reste dans la conception de cette galette, auquel on vient ajouter de la farine, des œufs et du sucre.

Dans le Loiret, c’est le Pithiviers que l’on déguste. Celui-ci est conçu à base de pâte feuilletée et fourrée de pâte d’amandes. La galette est ensuite décorée de fruits confits et d’un beau et délicieux glaçage.

Recette galette des rois facile et rapide : zoom sur la frangipane

Pour cette recette de galette des rois à la frangipane pour 8 personnes, il vous faudra :

2 pâtes feuilletées
125 g de sucre
125 g d’amandes en poudre
125 g de beurre
2 œufs entiers + jaune
1 fève

Mixez les amandes en poudre avec le beurre préalablement ramolli, les deux œufs et le sucre. Versez le mélange sur la pâte feuilletée jusqu’à 1 cm du bord. Vient le moment de placer la fève. Recouvrez le tout avec la seconde pâte feuilletée. Réalisez des traits croisés sur le dessus de la galette et la peindre avec le jaune d’œuf. Préchauffez le four à 220 ° puis enfournez la galette pour 30 mn.

L’équipe Terroir-Artisan, Chloé

Votre panier