Terroir-Artisan - Loader

Le thé pousse-t-il en France ?

22-08-2023

Terroir-Artisan - Produits dans la région
Terroir-Artisan - Le thé pousse-t-il en France ?

Le thé en France ? Qui aurait pensé que le thé pouvait être cultivé dans un pays plus connu pour son vin et son fromage ? Mais oui, c’est vrai, le thé français existe ! Bien que le pays ne soit peut-être pas un acteur majeur sur le marché mondial du thé, il existe certainement un intérêt croissant pour le thé produit localement. Dans cet article, nous explorerons les réalisations de ceux qui ont réussi à faire pousser du thé en France et les défis auxquels ils ont dû faire face.

Le thé en France : une histoire en devenir

Le thé a été introduit en Europe au 17e siècle en raison de l’expansion des échanges entre l’Orient et l’Occident. La première fois que le thé est importé, c’est par la Compagnie des Indes Orientales en 1610, d’abord aux Pays-Bas, puis en France et en Angleterre.

Concernant les origines du thé en France, elles remontent au règne de Louis XIII, en même temps que d’autres produits de luxe comme le chocolat et le café. La popularité du thé a augmenté avec l’arrivée de Jules Mazarin à la cour, qui attribuait des propriétés médicinales à cette boisson.

La culture du thé en France

Le marché du thé en France a connu un regain ces dernières années. De nombreuses entreprises françaises de thé s’approvisionnent désormais en thé dans différents pays et régions, comme la Chine, le Japon et l’Inde. Cependant, il existe aussi des plantations de thé en France qui produisent leur propre thé. Le climat de certaines régions du pays, comme le sud-ouest, est propice à la culture du thé.

Le thé est effectivement cultivé en France, et plusieurs projets sont en cours dans le pays. Parmi les pionniers de cette culture, on trouve Denis Mazerolle à Languidic, dans le Morbihan. Enfin, la production de thé en France est principalement localisée dans des plantations à petite échelle, notamment en Bretagne, dans les Cévennes, les Hautes-Pyrénées et également sur l’île de La Réunion.

Malgré les réalisations concrètes obtenues jusqu’à présent, la culture du thé en France fait face à certains défis en termes de température et d’humidité – bien que le climat français est potentiellement favorable. Il est donc crucial de bien choisir les variétés de théiers à cultiver, ainsi que le sol et l’exposition.

Qu’en est-il du taux de production de thé dans le pays ?

Le pays produit environ 1,5 T de thé par an. Ce chiffre est encore relativement faible par rapport à d’autres pays comme l’Inde et la Chine. Cependant, l’industrie du thé en France a le potentiel de croître et devenir une entreprise rentable à l’échelle internationale.

Les différents types de thés en France

Il existe différentes variétés de thés en France :

  • Le thé noir
  • Le thé vert
  • Le thé blanc
  • Le maté, une boisson stimulante

Aujourd’hui, certaines entreprises françaises de thé ont même développé leurs propres mélanges de signatures, comme Kusmi Tea, Mariage Frères, Dammann Frères et Palais des Thés.

L’avenir du thé français

La culture du thé en France n’est plus un simple fantasme, mais une réalité. Bien que le pays ne soit pas un grand producteur de thé, le fait que le thé soit cultivé en France, et les succès obtenus jusqu’à présent sont prometteurs. On compte à ce jour au moins une trentaine de plantations ou de projets de thé en France – chiffres de l’Association nationale pour la valorisation des producteurs de thé français (ANVPTF) – , ce qui témoigne d’un intérêt croissant pour la filière.

Les amoureux de thé continueront à expérimenter et à partager leurs connaissances pour faire progresser cette culture en France.

Qui sait, peut-être que dans quelques années, le thé français trouvera sa place sur les étagères des consommateurs de thé du monde entier.

L’équipe de Terroir-Artisan, Frédéric

Votre panier