Terroir-Artisan - Loader

Le vin de Bordeaux, une panoplie d’incontournables !

16-09-2022

Terroir-Artisan - Le vin de Bordeaux, une panoplie d’incontournables !

Vin de Bordeaux : le bordelais, des terroirs privilégiés et variés

Les 2 axes fluviaux, la Garonne et la Dordogne, qui traversent le vignoble bordelais pour se rejoindre dans l’estuaire de la Gironde, créent des conditions idéales pour la culture de la vigne. Les terroirs Bordelais se caractérisent ainsi par des coteaux bien exposés. Le Gulf Stream qui longe les côtes apporte à la région un climat océanique tempéré.

De plus, la présence de la forêt de pins landais contribue à protéger les vignes des vents marins tout en régulant l’humidité et les températures. Sous ce climat propice à la viticulture, la grande variété des sols, riches en graves, argiles, limons ou calcaire, a contribué à l’émergence d’une multitude de terroirs viticoles ayant chacun des caractéristiques qui leur sont propres. Tout le savoir-faire des vignerons du bordelais réside dans l’art de choisir les cépages, qui exprimeront toutes les qualités de leur terroir d’origine lorsque assemblés pour créer du vin de Bordeaux unique.

Du nord au sud de la rive gauche de la Gironde et de la Garonne, on trouve ainsi les terroirs des vins du Médoc, puis des Graves et enfin des Sauternes. Les rives droites de la Gironde et de la Dordogne hébergent les terroirs du Blayais, du Bourgeais, du Libournais et de l’Entre-Deux-Mer. La qualité et la typicité du vin de Bordeaux ont fait sa renommée internationale.

Vin de Bordeaux : une grande famille

La diversité des terroirs bordelais se traduit par une grande variété de vins, des rouges principalement, mais aussi des blancs secs ou moelleux ainsi que quelques rosés et effervescents. Les vins du bordelais sont élaborés à partir de l’assemblage de 2 à 5 cépages aux caractéristiques complémentaires.

Les principaux cépages rouges utilisés sont le Merlot, le Cabernet Sauvignon et le Cabernet Franc. En blancs, les principaux cépages utilisés sont le Sémillon, le Sauvignon blanc et le Muscadelle. Le bordelais est aussi connu pour être la première région viticole à avoir mis en place une classification relatif au vin de Bordeaux, qui garantit une production traditionnelle et de qualité.

Dès 1855, le classement des Grands crus classés a permis de distinguer les vins de qualité supérieure pour les Médoc, les Graves et le Sauternais. Il a ensuite été complété par le classement des Grands crus Saint-Émilion.

D’autres classifications, comme les Crus Bourgeois et les Crus Artisans du Médoc, permettent enfin aux amateurs de se repérer dans la grande famille des vins bordelais. Doté de conditions pédologiques et climatiques très favorables à la viticulture et d’un savoir-faire traditionnel inégalé dans l’élaboration des vins, le bordelais a, depuis longtemps, conquis les meilleures tables dans le monde entier, pour le plus grand bonheur des amateurs de vin.

Vin de Bordeaux : zoom sur les terroirs bordelais

Les vins du Médoc. La typicité des vins rouges du Médoc puise ses racines dans des sols exceptionnels baignés dans un climat océanique tempéré. Les fameuses graves garonnaises, mélange de sables et de graviers liés par un peu d’argile, forment ainsi des croupes de graves, ces collines sèches et peu fertiles où la vigne doit aller chercher l’eau en profondeur. Les vins du Médoc qui en sont issus sont puissants et tanniques, mais aussi tout en finesse. Le Médoc, c’est aussi des sols argilo-calcaires, qui donnent naissance à du vin de Bordeaux au caractère très élégant.

Les vins des Graves. Le terroir de Graves, mélange de sables, d’argiles, de calcaire ou de quartz en proportions variables, est si particulier et réputé qu’il a donné son nom à une appellation. Protégé de l’influence océanique par la forêt des Landes, le vignoble des Graves permet l’élaboration d’un vin de Bordeaux à la typicité inégalable et d’une grande finesse. Le terroir des Graves donne naissance à des vins rouges (75 % de la production) et à des vins blancs secs ou liquoreux.

Les vins de Sauterne. Le Sauternais est le berceau de vins blancs liquoreux de qualité exceptionnelle reconnue dans le monde entier. Le climat chaud et humide qui caractérise cette région du bordelais favorise, en effet, le développement sur les grains de raisin d’une pourriture noble, le champignon botritys cinerea, à l’origine des arômes de miel et de fruits confits si caractéristiques des vins de Sauternes et de Barsac.

Les vins de Blaye. Cette région du bordelais jouit d’une très grande diversité de terroirs (plus de 20 types de sols recensés) favorables aux vins rouges comme aux vins blancs. Une grande partie du vignoble est cultivée à flanc de coteaux, ce qui permet à la vigne de bénéficier d’un ensoleillement optimal. Les vins rouges du Blayais, à la fois puissants et équilibrés, sont particulièrement séduisants en bouche. Les vins blancs secs du Blayais sont connus pour leur riche palette aromatique.

Les vins Côte de Bourg. Le terroir du Bourgeais se caractérise par des sols argilo-calcaires et un climat continental. La région produit essentiellement des vins rouges appréciés pour leur richesse en tanins souples, leur densité et la puissance de leurs arômes de fruits. Plus confidentiels, les vins blancs de Côtes de Bourg sont également très élégants et se distinguent par leur densité et leur structure.

Les vins du Libournais. Sur ces terres au sous-sol calcaire s’épanouissent deux vins de qualité exceptionnelle à la réputation mondiale : le Saint-Emilion et le Pomerol. Les coteaux et terrasses du Libournais sont particulièrement propices au Merlot, le principal cépage de ce terroir. Les terres argileuses de la région de Pomerol donnent des vins opulents à la fois élégants et intenses. Les terroirs de Saint-Emilion sont plus hétérogènes. Les terres calcaires, argilo-limoneux ou argileuses des terroirs de Saint-Emilion donnent du vin de Bordeaux très varié, mais toujours doté d’une forte personnalité, en finesse et en rondeur.

Les vins de l’Entre-Deux-Mers. La réputation des terroirs de l’Entre-Deux-Mers est basée sur la qualité de leurs vins blancs secs et moelleux, d’une grande fraîcheur et d’une belle vivacité. La grande diversité des sols et du relief de cette région baignée dans la douceur océanique n’est cependant pas que propice à l’épanouissement du Sauvignon, le cépage dominant. L’Entre-Deux-Mers produit également de plus en plus de vins rouges très appréciés à base de Merlot.

L’équipe Terroir-Artisan, Chloé

Votre panier