Terroir-Artisan - Loader

Le couteau Mineur : voyage en Nord-Pas-de-Calais

24-06-2022

Terroir-Artisan - Produits dans la région
Terroir-Artisan - Le couteau Mineur : voyage en Nord-Pas-de-Calais

Plus qu’un simple couteau, le Mineur est une petite œuvre d’art chargée d’Histoire. Aussi connu sous le nom de Chtimi, celui-ci ne quittait jamais la poche des mineurs remontant le charbon dans le Nord de la France. Au-delà de l’objet utile et pratique, le couteau Mineur est un véritable symbole du dur labeur des Gueules noires. Envie d’en savoir plus sur cet objet, emblème du Nord du Pays ? C’est par ici, dans ce nouvel article de Terroir-artisan.

Le Mineur, des origines doublement revendiquées

Si le Mineur était le couteau de référence des mineurs du Nord-Pas-de-Calais, il était également un outil privilégié par les Gueules noires de la ville de Thiers, située dans la région Auvergne. C’est presque tout naturellement que les origines du fameux Chtimi ont ainsi été revendiquées par les travailleurs des deux territoires. Cependant, les récits en faveur du Nord de l’Hexagone sont pluriels : le Mineur trouverait bel et bien ses origines dans la région Nord-Pas-de-Calais.

Malgré tout, la ville de Thiers est devenue une véritable référence en matière de fabrication de couteaux. Les coutelleries de Thiers continuent, par ailleurs, de concevoir des Chtimi dans les règles de l’art et de la tradition.

Le nom du Mineur est identique à celui de ses principaux utilisateurs et adeptes de l’époque. Le Chtimi était notamment utilisé à l’occasion de la pause déjeuner des mineurs. Seule pause de la journée à laquelle ils avaient droit. Mais aussi pour réparer les outils, tailler des bouts de bois, couper de la viande… Une fois le mineur de retour au sein de son foyer.

Le Chtimi, un couteau sempiternel

Parce que le couteau Mineur devait, jadis, résister à toute épreuve, ce dernier était conçu de manière à traverser les époques et les âges. Les couteliers ont préservé la tradition et continuent de fabriquer des Chtimi dignes des mineurs d’antan. C’est ainsi que ce couteau du Nord-Pas-de-Calais est monté sur un manche puissant et solide. Ce sont d’ailleurs des essences rustiques de bois qui sont utilisées à sa conception. Sont ainsi privilégiés des bois communs, que l’on trouve facilement, comme le genévrier, le bouleau ou le buis. Le travail des couteliers donne naissance à un manche arrondi, dont la mitre, commune à de nombreux couteaux, est absente.

La lame est à l’image du manche du couteau : résistante, inébranlable.

Mais ce n’est pas tout. En effet, le couteau Chtimi devait également être bon marché pour que les mineurs puissent se le procurer aisément. Le tout, sans avoir de scrupules à le malmener au regard de son prix. Le couteau Mineur demeure toujours un outil accessible. Un objet relevant de la coutellerie d’art dont le prix se révèle être des plus raisonnables pour une pièce du genre.

Côté allure, le tranchant plat de la lame et son dos droit donnent de la prestance au couteau du Nord et viennent renforcer l’image solide que véhicule le Chtimi.

Le couteau du Nord-Pas-de-Calais, un objet en constante évolution

Les artisans couteliers de la ville de Thiers ont fait et font toujours profiter de leur savoir-faire unique aux amoureux du Chtimi. Ils n’hésitent pas non plus à faire évoluer cette sublime pièce qu’est le couteau Mineur en le mettant au goût du jour. Mais aussi en variant les essences de bois avec lesquelles le manche est conçu. C’est ainsi que l’olivier et l’ébène permettent de fabriquer des couteaux Chtimi à la fois distingués et singuliers.

La lame, quant à elle, continue d’être conçue dans la plus grande tradition. Les amateurs de Mineur peuvent aujourd’hui personnaliser leur bien grâce à la gravure au laser. Un plus qui permet de s’approprier, davantage encore, cet objet si unique en son genre.

L’équipe Terroir-Artisan, Chloé

Nous remercions la Coutellerie Robert David, Artisan Coutelier depuis 1919, le droit d’exploiter les photos sur le couteau du Nord de la France, “Le Mineur”

Votre panier