Terroir-Artisan - Loader

La vanille, l’épice des fins gastronomes

23-09-2020

Terroir-Artisan - Produits dans la région
Terroir-Artisan - La vanille, l’épice des fins gastronomes

La vanille, une épice aux multiples formes

La vanille fait partie de notre patrimoine gastronomique depuis des siècles. Elle vient imprégner nos mets ou encore les sublimer. Simple à s’approprier, cuisiniers d’un jour et professionnels de la restauration la visitent et la revisitent au gré de leurs créations. La multitude d’utilisations qui sont faites de la vanille ont entraîné sa déclinaison en termes de formes. En effet, la gousse de vanille est loin d’être la seule déclinaison de l’épice. Qui plus est, les différentes origines de vanille permettent de magnifier nos recettes et de les doter d’un goût unique et singulier. Alors, comment choisir sa forme de vanille ? Et quelle origine d’épice préférer ? Les réponses à ces questions dans ce nouvel article de Terroir-artisan.

La vanille, à chaque mets sa forme d’épice

Nous vous le disions, les formes de vanille existantes permettent de travailler nos plats d’une multitude de façons différentes. Il existe, ainsi, une panoplie de manières de ravir ses papilles ainsi que celles de ses convives !

La gousse

La gousse se révèle être la forme la plus populaire de la vanille. Elle est, ici, présentée sous sa forme brute. Moins manipulée, moins transformée et plus pure que les autres formes, la gousse de vanille est un abîme de saveurs. Tous les bienfaits de la vanille sur la santé sont conservés. La gousse, plus complexe a exploiter, révèle les plats et leurs singularités de manière unique.

La vanille en poudre

La vanille en poudre est, bien souvent, présentée en sachet. Pour parvenir à cette transformation de l’épice, les graines sont enlevées, les gousses séchées et broyées. Parfois, du sucre est rajouté. À savoir que ce produit est moins noble que le précédent. En effet, ce sont bien les graines qui détiennent le plein de saveurs et d’arômes.

La vanille liquide, aussi connue sous le nom d’extrait de vanille

Pour obtenir de la vanille liquide, les gousses sont macérées dans un mélange d’alcool et d’eau. Il est recommandé d’opter pour des concentrations de vanille dépassant les 400 grammes par litre de produit. De nos jours, la vanille liquide peut être créée avec des arômes artificiels, comme le gaïacol ou la lignine. Bien évidemment, il est fait mieux d’opter pour le produit conçu avec des arômes naturels.

La vanille, trois variétés, trois origines, trois histoires

À chaque variété de vanille des spécificités qui lui sont propres. Des singularités qui permettent de sublimer nos plats et nos desserts de manière unique.

La vanille noire bourbon

La vanille noire bourbon est la plus connue des trois variétés d’épice. Elle provient, la majeure partie du temps, de Madagascar. Cependant, la vanille bourbon est également produite sur l’île de la Réunion, sur l’Archipel des Comores et Les Seychelles. La vanille noire bourbon est une appellation à part entière. De couleur noire foncée, celle-ci est souple et de très haute qualité. Au parfum délicat et chaud, les amateurs décèleront des touches de cacao.

La vanille de Tahiti

Comme son nom l’indique, cette variété provient de Tahiti. Néanmoins, toute la Polynésie française a la possibilité d’en faire pousser. Charnue, cette variété est la plus commercialisée. Ses parfums chauds et très épicés sont sublimés par son taux de sucre notable et ses touches de pain d’épice et de bonbon.

La vanille banane

La vanille banane pousse aux Antilles. Elle se révèle être plus rare que les variétés présentées précédemment. Elle est connue pour ses gousses particulièrement grosses de très petite taille. De moindre qualité que ses sœurs, son parfum se différencie notablement des vanilles de Tahiti et de Madagascar.

L’équipe Terroir-Artisan,

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. L’alcool se savoure avec modération.

Votre panier