Terroir-Artisan - Loader

Les races rustiques et anciennes de porcs

10-10-2020

Terroir-Artisan - Produits dans la région
Terroir-Artisan - Les races rustiques et anciennes de porcs

Élevage de porcs : les races anciennes

La domestication des porcs a vu le jour il y a plusieurs milliers d’années dans la zone du Proche-Orient. Elle s’est ensuite étendue à toutes les régions du monde dont l’Europe. La particularité de cet animal est qu’il se nourrit de tout et qu’il se reproduit facilement. Ainsi, à partir du Moyen-Age, on le trouve dans presque tous les élevages. Il permet non seulement à l’éleveur de pouvoir nourrir sa famille mais est également une source de revenus.

A partir de la seconde moitié du vingtième siècle, l’agriculture voit un vent de modernisation souffler sur ses exploitations, qui se spécialisent alors. Aujourd’hui, une dizaine de races rustiques et anciennes porcines sont élevées en France.

Particularités des races anciennes

Les races rustiques et anciennes porcines sont minoritaires dans l’ensemble des exploitations françaises et sont souvent associées à une région. Des programmes de conservation permettent de faire perdurer ces races locales, en s’appuyant sur l’engagement et la passion de certains éleveurs. En effet, à la fin des années 70, certaines races étaient proches de l’extinction car non adaptées à l’agriculture moderne.En 1996 fut créé l’association des Livres Généalogiques Collectifs des Races Locales de porcs (le LIGERAL), dont le but est de tenir à jour les livres généalogiques.

La plupart de ces races rustiques et anciennes porcines constituent des élevages traditionnels, en plein air, parfois avec le label bio. Elles ont une alimentation basée sur les ressources naturelles locales et qui s’adaptent en fonction des saisons.

Ces races sont associées à une région ou une zone géographique bien déterminée et ne sont élevées qu’à cet endroit. D’ailleurs, les caractéristiques d’une race locale sont adaptées aux contraintes ou particularités du lieu : région montagneuse, rudesse du climat…

Exemple de races rustiques ou anciennes

Parmi les races anciennes et locales, on trouve le porc basque, originaire, comme son nom l’indique, du Pays Basque. Cette race est caractérisée par sa couleur bicolore : tête et queue noire, corps blanc, ainsi que ses oreilles tombantes. Le porc basque est résistant à la vie en montagne et aux conditions climatiques difficiles.Le porc gascon quant à lui, trouve son origine dans l’ancienne province de Gascogne. Entièrement noir, il possède une pilosité plus fournie que ses congénères.

Nous pouvons également citer le « cul noir limousin » que l’on trouve dans le centre de la France. Son nom est tout simplement tiré de son aspect : les parties antérieures et postérieures sont noires.Cette race a failli s’éteindre notamment à cause de sa lente croissance. Aujourd’hui, elle est recherchée pour sa chair persillée et son gras, utilisé en charcuterie ou en cuisine.

En Normandie, est présent le porc de Bayeux. Il est de couleur claire et possède des tâches noires. Il est plutôt de grande taille et ses oreilles sont tombantes. Issu de croisements effectués au milieu du XIXe siècle, sa population diminue fortement après la seconde guerre mondiale. En 1984, l’Institut Technique du Porc introduit le porc de Bayeux dans le programme de conservation des races locales.

Une race plus petite se trouve en Corse, il s’agit du porc Nustrale, de couleur sombre. Cette race a été reconnue en 2006 et est élevée de façon traditionnelle :

  • En été, dans les pâturages de montagnes
  • A partir de l’automne il se nourrit de glands et de châtaignes.

Depuis 2012, trois produits de charcuterie issus de porc Nustrale ont obtenu une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC).

L’équipe Terroir-artisan,

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. L’alcool se savoure avec modération.

Votre panier