Terroir-Artisan - Loader

Les Rosés d’Alsace

22-04-2021

Terroir-Artisan - Les Rosés d’Alsace

La France est réputée dans le monde entier pour la qualité de ses vins. Chaque région française possède un terroir et un climat propices à l’élaboration de vins particuliers et typiques. Parmi ces régions, l’Alsace possède des grands crus particulièrement recherchés. Si les vins blancs alsaciens sont très connus (Gewurztraminer, Riesling…) et représentent une grande partie de la production, les rosés d’Alsace méritent, eux aussi, d’être découverts. Et la période estivale est idéale pour cela !

Le vin rosé en France

La France serait-elle le pays du rosé ? On peut répondre oui lorsque l’on regarde les chiffres de la consommation, de la production et de l’exportation de ce vin. Notre pays représente même 28% de la production mondiale de rosé. Par ailleurs, depuis environ 15 ans, le vin rosé s’est forgé une belle réputation, lui qui était jusqu’alors moins bien considéré que le vin blanc ou le vin rouge. Le rosé est un vin en constante évolution, en matière de mode de culture ou de techniques de vinification. Certains grands crus peuvent même se conserver plusieurs années, alors que la majorité des rosés sont à boire plutôt jeunes (entre un et deux ans).

Il n’est donc pas étonnant que l’on en trouve maintenant dans toutes les régions de France, même en Alsace ! La Provence reste toujours la région où le vin rosé est le plus produit. Ainsi, l’appellation Côte de Provence représente près de 9 bouteilles sur 10. Mais il est intéressant, justement, de découvrir les productions d’autres terroirs, certaines sont récentes et ne demandent qu’à grandir. D’ailleurs, il existe une grande richesse dans les variétés de vins rosés propres à chaque région, du Val de Loire à la Provence, en passant par le bordelais… et l’Alsace.

Le vin rosé en Alsace

La production de rosé en Alsace reste mineure en comparaison au vin blanc et au crémant. En effet, le rosé alsacien est conçu avec le raisin pinot noir qui représente un petit cépage puisqu’à peine 10% du vignoble alsacien en est constitué. Et il est avant tout utilisé pour concevoir le vin rouge du même nom. Le reste du vignoble est composé de raisins blancs qui permettent, entre autres, la réalisation de vins blancs très connus typiques de la région alsacienne.

Le rosé d’Alsace est obtenu en réduisant la durée de macération en comparaison avec celle du vin rouge Pinot Noir. Cette durée, pour le rosé, n’est que de quelques heures. On arrête alors la macération lorsque l’on a obtenu la couleur que l’on souhaitait.

De manière générale l’Alsace représente un petit pourcentage du vin produit en France par rapport à d’autres régions. Mais son atout, notamment dans les rosés, réside dans la qualité du produit : pas de sucre ajouté par exemple. Cela peut contribuer à améliorer sa notoriété et à se distinguer d’autres rosés qui, parfois, n’ont pas toujours une bonne cote.

Caractéristiques des Rosés d’Alsace

Le vin rosé d’Alsace doit se déguster jeune. Il se pare d’un robe rose pâle qui peut aller du rose framboise au rose saumon. Il possède des arômes fruités (fruits rouges) et se sert frais (aux alentours de 8°C). Il accompagne parfaitement tous les apéritifs, les salades et les grillades.

Plusieurs producteurs alsaciens ont élargi leur palette de production à la gamme des vins rosés. On peut citer par exemple la maison Weck qui élabore un rosé aux arômes fruités, mais également un crémant rosé avec une belle robe corail. La maison Wolfberger s’est également lancée dans le vin rosé de manière régulière depuis 2011. La cave coopérative Bestheim propose, quant à elle, plusieurs Crémants Rosés, dont le Crémant Grand Prestige Brut Rosé Millésimé 2016.

L’équipe Terroir-Artisan,

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. L’alcool se savoure avec modération.

Votre panier