Terroir-Artisan - Loader

Cuir artisanal : une Histoire de noblesse

06-05-2021

Terroir-Artisan - Produits dans la région
Terroir-Artisan - Cuir artisanal : une Histoire de noblesse

Si le cuir artisanal et l’artisanat du cuir nous plaisent tant, c’est bien parce qu’ils nous offrent des objets uniques qui nous accompagnent pour longtemps, contrairement à nombre d’objets manufacturés qui nous entourent. Des qualités dues au talent et au savoir-faire des artisans. Envie d’en savoir plus sur le cuir artisanal ? C’est par ici, dans ce nouvel article de Terroir-artisan.

De la peau au cuir artisanal

Matériau noble, solide et durable s’il en est, le cuir accompagne l’homme depuis des temps immémoriaux. Longtemps utilisé pour la fabrication d’objets utilitaires et solides comme des chaussures, des besaces ou de la sellerie, le cuir est surtout, de nos jours, associé à l’univers du luxe. Savez-vous que notre pays, réputé pour ses marques de luxe, est également mondialement reconnu pour la production de cuir artisanal ? La France est ainsi le premier producteur mondial de cuir de veau et le troisième exportateur de cuir brut.

Entre modernité et tradition

Passer de la peau brute au cuir nécessite tout un savoir-faire où la France excelle. Les tanneries et les mégisseries utilisent actuellement des technologies de pointe, en particulier pour diminuer leur impact environnemental. Cependant, les étapes qui permettent de transformer une peau animale en cuir artisanal restent inchangées depuis des siècles. Les peaux sont, dans un premier temps, salées afin de les déshydrater.

Vient ensuite la phase de rivière où les peaux, grâce à différents procédés effectués dans des bains, sont débarrassées des poils et du tissu sous-cutané. Enfin, l’étape du tannage permet de rendre la peau imputrescible. Elle est transformée en cuir à l’aide de tanins minéraux ou végétaux. A l’issue du tannage, le cuir n’est cependant pas encore prêt à être transformé. Plusieurs étapes sont encore nécessaires, comme le corroyage et le finissage, pour que le cuir acquiert les caractéristiques recherchées : son épaisseur, sa souplesse, sa pigmentation…

Du cuir artisanal à l’objet

Maroquinerie, chaussures, ceintures, gants, bijoux, ameublement… Nous possédons tous des objets en cuir artisanal, qu’ils soient fonctionnels ou tout simplement décoratifs. Le cuir occupe en effet une place particulière dans notre quotidien. Matière noble et extrêmement solide, un cuir artisanal de qualité offre la garantie d’une grande durabilité. La variété des cuirs, qui diffèrent par leur aspect, leur souplesse ou encore leur couleur, en fait le support idéal pour une infinité de créations artisanales.

S’il y a d’ailleurs bien deux qualités que l’on peut associer à l’artisanat du cuir, c’est le sens de la créativité associé à la méticulosité. L’art de l’artisan du cuir consiste, tout d’abord, à sélectionner le cuir qui lui permettra de créer l’objet qu’il a imaginé et dessiné, sur papier ou ordinateur. Même si les objets en cuir peuvent être d’inspiration très contemporaine, les étapes de leur fabrication et les outils utilisés restent traditionnels. De nombreux artisans du cuir préfèrent, par exemple, faire les coutures. Comme le fameux point sellier, à la main plutôt qu’à la machine pour plus de solidité.

Dans leurs ateliers, vous trouverez ainsi les outils spécifiques à ce métier. Parmi eux : le couteau à parer pour amincir, l’abat-carre pour tailler en biseau, les aiguilles pour coudre, les alènes pour percer, etc. Le travail de l’artisan fait appel à une grande précision des gestes pour un découpage parfait des pièces. Le professionnel les assemble ensuite en utilisant l’une des techniques spécifiques au travail du cuir artisanal. La surface souple du cuir peut également s’orner de belles gravures. On choisit souvent un objet artisanal en cuir sur un coup de cœur, un coup du cœur qui dure longtemps !

L’équipe Terroir-Artisan,

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. L’alcool se savoure avec modération.

Votre panier